CH - 1613 Maracon             Accueil    Actualités    Projets    Réalisations    Publications    Liens    Plan du site 
  Réalisations Fille-Dieu restauration de l'église

Réalisation

 1990 - 1996

Abbaye de la Fille-Dieu, Romont       Restauration de l'église

De l'historicité

- La restauration de l'église de l'Abbaye de la Fille-Dieu - qui s'est achevée par la fête de la Dédicace, le 31 août 1996 - a représenté l'intervention architecturale la plus importante sur les bâtiments du monastère au cours du XXe siècle.

La restauration de l'église et son rétablissement intégral dans sa fonction première par la suppression de l'hôtellerie du XIXe siècle a signifié non seulement une modification de l'aspect architectural des bâtiments, mais aussi une modification dans la manière dont la communauté des moniales, habitant ces murs depuis le XIIIe siècle, vit et occupe les espaces qui sont les siens depuis des siècles.

- L'opération de restauration a eu comme motivation première et comme objectif le rétablissement du choeur des moniales dans la nef de l'église. A partir de cette donnée, de la nature particulière des bâtiments et de leur histoire a pu être défini un concept d'intervention qui a servi de ligne générale de conduite. Ce concept reposait de manière fondamentale sur les principes de la Charte de Venise. Il en est une application concrète dans une situation et un contexte donnés.


Le concept reposait en particulier sur les postulats suivants :
- La restauration implique des choix, elle ne représente pas seulement la conservation intégrale de tous les apports de
l'histoire.
- La fonction culturelle (dans ce cas cultuelle) d'un bâtiment influe sur son traitement architectural et donc sur les options de restauration.
- Un monument n'est pas seulement le témoignage de l'histoire, mais encore le témoignage d'une conception artistique créative.
- Son historicité est un processus en mouvement. Il ne peut être figé sur une période particulière de l'histoire du monument.
Le travail de restauration et les choix que ce dernier implique vont révéler plus particulièrement certaines couches, certaines strates de son histoire, mais également aboutir à un état nouveau et inédit.
 

photos avant travaux        
C'est sur la base de ces postulats qu'ont été déterminés les choix fondamentaux du projet de restauration, dont le premier est sans doute l'élimination de l'hôtellerie de trois étages construite en 1873 dans l'espace de la nef de l'église. Les structures des époques plus anciennes, correspondant à l'usage du lieu en tant qu'église, ont été ainsi mises à jour.
Des études archéologique et historique poussées, ainsi que la réflexion sur la statique de l'édifice, ont permis de définir un concept de restructuration de l'espace intérieur de la nef par la restauration des structures conservées, par la reconstruction de structures disparues mais connues avec suffisamment de précision et par la création de compléments traités dans un langage retenu mais contemporain.

TM

l'église restaurée          
       
 
- L'opération de restauration de l'église abbatiale a permis aux moniales de retrouver leur église, le véritable coeur du monastère, lieu de célébration et de rencontres.
Cette opération a représenté un remaniement profond des structures de ce bâtiment, une modification de sa configuration spatiale, une mise à jour des structures les plus anciennes et de témoignages majeurs de l'histoire de l'édifice et de ses continuelles transformations au cours des siècles.
Les travaux de recherche qui ont précédé et accompagné l'étude du projet et de sa réalisation ont apporté une connaissance scientifique fondamentale sur l'histoire du monument et de son évolution.

Le but de la restauration n'était pas un retour à un passé hypothétique mais la mise en valeur des témoins conservés de la longue histoire de l'Abbaye et de son église.
L'objectif proprement architectural était la création d'un ensemble nouveau et cohérent, respectueux de l'historicité du monument, et qui soit - et cela est fondamental - au service de son usage, en offrant aux moniales et aux visiteurs un lieu d'ambiance propice au recueillement et à la prière.

Le travail du langage architectural, basé sur une volonté de sobriété, de recherche de proportions, du soin accordé à la lumière, au travail des matériaux de toujours et à leur mise en oeuvre contemporaine, s'est voulu un hommage, certes modeste, à l'art cistercien du passé et à sa recherche d'humble beauté.

                     TM

 

Autres documents : Plan de l'église avant travaux,
Plan après restauration de 1996,

Coupe
longitudinale et transversale après restauration
Article de Dave Lüthi sur la restauration de l'église de la Fille-Dieu publié en 2010 dans l'ouvrage "Patrimonium" consacré à la Conservation et archéologie des monuments en Suisse de 1950 - 2000

Hommage à Mère Hortense Berthet, Abbesse de l'Abbaye de la Fille-Dieu

 

Intervenants de la restauration de 1990-1996

 

Pour la Communauté des moniales :  La Rde Mère Abbesse, Soeur Hortense Berthet
Le Comité de l'Association des Amis de la Fille-Dieu M. R. Brodard, président
Les Experts des MH :  M. le Prof. A.-A. Schmid, Fribourg, expert fédéral
M. J.-B. de Weck, anc. Conservateur cantonal (de 1988 à 1993)
M. C. Castella, Conservateur cantonal des MH (dès 1993)
Mme M.-Th. Torche, Adjointe au Conservateur
Architectes : Tomas Mikulas, Pierre Margot, Aloys Page (associés de 1988 à 1997 sur ce mandat)
Ingénieur civil (structure bois) : Natterer Bois Consult SA, Etoy (M. le Prof. J. Natterer)
Ingénieur civil (statique maçonneries) : YB Ingénieurs Conseils SA, Romont (M. Y. Bosson, ing. SIA)
Analyse statique des bois anciens : IBOIS, EPFL
Géomètre (relevés) :  M. J. Marilley, Romont
Ingénieur en chauffage : M. M. Chappuis, Givisiez
Etudes acoustiques :  M. V. Desarnaulds, bureau Monay, Lausanne
Etude sur les vitraux : M. S. Trümpler, Centre suisse du vitrail, Romont
Archéologie: Service Archéologique Cantonal, Fribourg
Archéologue responsable: M. J. Bujard
dessin de relevés : M. W. Trillen
Etudes historiques: M. N. Schätti, historien, Puplinge
Mme B. Pradervand, historienne, Ollon
Analyses dendrochronologiques:  Laboratoire Romand de Dendrochronologie, Moudon
Analyses de mortiers:  Inst. de Minéralogie, Uni. Fribourg (M. le Prof. Maggetti
Restaurateurs d'art:    M. G. Stribrsky, Tafers
Atelier ACR, restaurateurs d'art, Fribourg
Atelier St-Luc, restaurateurs d'art, Fribourg

Vitraux:

Brian Clarke, Londres, artiste
Réalisation Franz Mayer'sche Hofkunstanstalt, Münich

 

Historique de la Fille-Dieu
Etudes
archéologiques et restauration des maçonneries
Restauration des
peintures murales
Charpente, plafond et piliers en chêne de la nef
Le nouveau
clocheton
et sa mise en place
L'aménagement de la nef, restauration des stalles de 1618 et création du mobilier liturgique
Les vitraux de Brian Clarke
Aménagement de l'ancien choeur des moniales
Bibliographie

 

Réalisations Fille-Dieu restauration de l'église

  haut de cette page