CH - 1613 Maracon             Accueil    Actualités    Projets    Réalisations    Publications    Liens    Plan du site 
  Réalisations Agrandissement d'une villa à Pully

Réalisation

 1993

Villa des années 1950 à Pully   agrandissement et transformation des combles

Agrandir, comment ?



- Des propriétaires soucieux de mettre en valeur leur propriété, et souhaitant rendre leurs combles habitables. Le volume des dits combles étant précisément inhabitable car trop bas de plafond. On chercha donc à agrandir puisque les gabarits autorisés le permettaient largement, sauf sur le bas du pan ouest proche de la limite de propriété. Se posait dès lors la traduction en termes d'architecture de cette équation, et donc en premier lieu par une lecture attentive des éléments existants. La maison, villa des années 50 construite par l'architecte Glardon, possédait indéniablement des qualités spécifiques, des lignes sobres et assez élégantes, avec sa toiture de faible pente et aux larges avant-toits fermés par un berceau de faible courbure. Le jeu des ouvertures, variées mais de bonnes proportions participe à la cohérence de la composition de l'ensemble. Le projet se voulait donc un complément du projet d'origine, et, tout en modifiant l'aspect et les proportions de la maison, et chercha à respecter les qualités esthétiques de la construction de 1956 et à donner une nouvelle cohérence à l'ensemble.

   

De l'extérieur

- La partie centrale du toit a été rehaussée sous la forme d'un pavillon possédant une toiture autonome. Le langage architectural de l'existant est repris pour la partie nouvelle, afin de l'harmoniser avec le projet d'origine. Le pavillon est couvert de tuiles, et sa toiture a les mêmes pentes que celle du toit existant. Des avant-toits, plus petits que ceux de la toiture principale, sont fermés par un lambris horizontal, peint en blanc comme l'existant. La toiture est placée à une distance minimale de la toiture existante, juste de quoi lui assurer une indépendance formelle et structurelle.

   

Le centre du pavillon, qui a en plan la forme d'un rectangle proche du carré, est légèrement décalé vers le sud, par rapport au faîte actuel. Cela donne une hauteur minimale à la façade nord, côté rue, et dégage le pavillon de façon plus généreuse du côté sud (côté lac). La face sud est ouverte par une large baie donnant vue et lumière à l'espace des combles. La face nord est percée et animée par deux étroite fenêtres horizontales. Les quatre angles sont creux et vitrés, ce qui allège visuellement le pavillon.  

   

De l'intérieur

- Le centre de la toiture, correspondant à l'espace surélevé, est couvert par une toiture à quatre pans, définissant au galetas un grand espace unitaire. Un volume comprenant un local sanitaire occupe l'angle nord-ouest de la pièce. Sa hauteur limitée à la corniche marquant le bas du plafond principal conserve la perception de l'intégrité de la toiture car ne touchant pas le plafond principal. Le long de ce volume débouche l'escalier qui part d'une petite pièce située au rez-de-chaussée. De part et d'autre de l'espace central, des sortes d'alcôves sont aménagées sous la toiture existante, accueillant d'un côté un grand lit, et de l'autre côté des rangements. Ce nouvel espace devient l'espace à dormir et à vivre des parents, mais il est prévu de pouvoir le rendre autonome  et en faire un grand studio moyennant une modification mineure de l'accès au rez-de-chaussée. Le projet tient compte ainsi d'une flexibilité dans l'usage futur de la maison.

   

Un aboutissement

- La nouvelle configuration des combles forme, tant du point de vue de la volumétrie extérieure que de l'aménagement de l'intérieur, la nouvelle fin de la composition architecturale, et un aboutissement au parcours intérieur. Par le caractère morcelé de ses volumes, la maison trouva une correspondance avec tout un ensemble de constructions présentes dans ce quartier, ce qui donne, sinon son identité, du moins une des caractéristiques importantes de ce quartier de villas.


TM
 

 

Autres projets :

  • Restauration de l'Abbaye de la Fille-Dieu, Romont
  • Rénovation et aménagement du Temple du Pasquart à Bienne
  • Rénovation de l'ancienne poste de Maracon
  • Aménagement d'un logement dans une ancienne grange à Echichens
  • Rénovation d'une ancienne ferme aux Cullayes VD
  • Rénovation d'une ferme de 1863 à Ecoteaux et création de deux appartements
  • Rénovation d'une maison dans un vieux bourg sur la Côte
  • Rénovation d'une villa des années 1940 à Lonay (deuxième étape de travaux : création d'un appartement en sous-oeuvre)
  • Transformation de l'ancienne laiterie de la Rogivue VD
  • Rénovation d'une maison à La Neuveville
  • Agrandissement d'une villa,Pully


  •  

    Réalisations Agrandissement d'une villa à Pully

      haut de cette page